Avertir le moderateur Les blogs du Téléthon sont hébergés par blogSpirit Téléthon 2015 header

rabigorre-65

  • Un Chiffre, marqueur de Solidarité sur le Secteur de Rabastens de Bigorre

    Publié le 15/04/2019 à 03:57 , mis à jour à 08:17

       

    TéléthonRabastens-de-Bigorre

    Le Téléthon 2018 s'est déroulé dans un contexte social tendu, notamment dû au mouvement des gilets jaunes. Une première pour l'AFM Téléthon, organisatrice depuis 1987. Au plan national, ce sont 69 millions d'euros pour la lutte contre les maladies rares qui ont été comptabilisés au terme du marathon télévisé de 30 heures. «Un chiffre en retrait par rapport à 2017, paradoxal alors que l'on a pu montrer, en 2018, les avancées exceptionnelles obtenues grâce à la générosité publique», comme l'a évoqué la présidente nationale Laurence Thiennot-Herment. Avec un écot de 371.080,50 €, la Bigorre aura, en 2018, encore une fois manifesté sa générosité à l'égard de l'AFM. Le secteur de Rabastens a contribué à cet élan de solidarité envers les malades. Un apport enregistré en plusieurs épisodes sur un calendrier de manifestations réparties dans plusieurs communes : Laméac, Sénac, Rabastens, Lacassagne, Montfaucon.

    Christian Farison, coordinateur du secteur de Rabastens, en a retraduit les différentes étapes aux représentants des associations participantes. Du détail au chiffre global collecté de 6.006,65 € : «C'est un bilan satisfaisant, un chiffre stable par rapport à 2017 qui, décanté en pourcentages, donne 7 % de partenariat, 12 % de dons et 72 % toutes animations confondues. Une pièce comptable additionnée aux 9 précédentes qui porte à 56.000 € le concours du Téléthon en 10 ans sur notre secteur». Un socle positif sur lequel il a fait quelques projections pour début décembre 2019. Invité à cette présentation, Christine Duchosal, la nouvelle coordinatrice du Téléthon 65 : «Nous avons eu plus de nouveaux contrats sur les petites communes. 71 en 2018 contre 50 en 2017 qui ont proposé des choses inattendues, qui démontrent encore une fois un très fort engagement des bénévoles dans une trilogie d'une dynamique, de motivation et de rassemblement. Ce qui nous permet d'affirmer que le Téléthon perdure et perdurera. Pourquoi on en est là ? Parce qu'on a envie de continuer ! Les résultats en positif des essais cliniques prouvent les avancées des thérapies au bout de 24 semaines. Restons en mode combat parce que la maladie ne laisse aucun répit. Sans vous, on ne serait rien. Chaque année, vous affichez votre foi et votre motivation. Rendez-vous pour le prochain Téléthon, les 6 et 7 décembre prochain, sur le thème : «Toujours plus haut !».